Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

25 avr. 2017

Le MARION DUFRESNE armé par LOUIS DREYFUS ARMATEURS

Le MARION DUFRESNE armé par LOUIS DREYFUS ARMATEURS


le Marion Dufresne devant Amsterdam la MAE (mare aux éléphants) photo Georges Rivat



Coucher de soleil pour la CMA CGM photo (c) JM Bergougniou

Une nouvelle page se tourne pour le Marion Dufresne : après 21 ans de gestion par la CGM, devenue CMA CGM, le navire propriété des Terres Australes et Antarctiques Françaises va désormais être armé par Louis Dreyfus Armateurs.

le Marion Dufresne à Port Jeanne d'Arc Photo (c) Jean-Michel Bergougniou


Il s’agit du résultat de l’appel d’offres lancé par les TAAF en juin 2016. Celui-ci portait sur la gestion technique, l’armement et la maintenance du navire et ce à compter du 2 mai 2017. 


Siège des TAAF photo (c) JM Bergougniou

Section II : Objet II.1) Intitulé : Gestion technique, armement et conduite du Marion Dufresne 2 et services associés. Numéro de référence : 07/2016 II.2) Code CPV : Code CPV principal : 34512500 II.3) Type de marché : Fournitures. II.4) Description succincte : - Gestion technique du navire logistique et scientifique Marion Dufresne

conduite du navire photo (c) JM Bergougniou

2 ; - Conduite du navire ; - Gestion des contrats d’affrètement. II.5) Information sur les lots : Ce marché est divisé en lots : non. II.6) Lieu d'exécution : A bord du navire - Port d'attache : La Réunion. II.7) Critères d'attribution : Le prix n'est pas le seul critère d'attribution. Les critères d’attribution seront définis dans le règlement de consultation (RC). II.8) Durée du marché : Durée en mois : 180 Début : 02/05/2017 Ce marché peut faire l'objet d'une reconduction : non. II.9) Informations sur les limites concernant le nombre de candidats invités à participer : Nombre minimal envisagé : 2. Critères objectifs de limitation du nombre de candidats : respect des conditions de participation (III.1).

Le Marion Dufresne devant Port-aux-Français Kerguelen photo (c) JM Bergougniou

III.1.3) Capacité technique et professionnelle : Liste et description succincte des critères de sélection : - Présentation de l’entreprise (historique, implantations, actionnariat, management, etc.) ; - Présentation des moyens et de l’organisation de l’entreprise ; - Références (de moins de 6 ans) dans le domaine de : . La gestion technique de navires ; . La conduite de navire ; . La gestion de contrats d’affrètement. Ces références devront préciser au minimum le type de navire, le(s) service(s) fourni(s), le pavillon et la classe du navire, l’activité du navire, les volumes financiers engagés, le programme de maintena nce du navire. Niveau(x) spécifique(s) minimal/minimaux exigé(s) : - Références dans les services précisés au II.4) pour des navires scientifiques, de recherche, de support de travaux offshore ou de logistique.



salle à manger du Marion Dufresne photo (c) Jean-Michel Bergougniou

 Dans les jours à venir, ce seront donc des officiers de LDA qui vont prendre le relais de l’état-major actuel. Le navire va bien entendu rester sous pavillon français.

le Marion Dufresne à Port Jeanne d'Arc Photo (c) Jean-Michel Bergougniou

Interrogée, CMA CGM ne souhaite « pas faire de commentaires sur le non-renouvellement de notre contrat d’armement du Marion Dufresne ». Toutefois, hier matin, un représentant du personnel de la compagnie se confiait sur le sujet : « c’est une grande déception car c’était une vitrine pour CMA CGM, un navire que nous armions depuis longtemps et aussi un bateau atypique et très intéressant puisque nous avions à bord non seulement des officiers français mais aussi des personnels d’exécution ». En tout, une trentaine de marins français est concernée. « La direction nous a assuré qu’il n’y aurait aucun problème pour reclasser les personnels au sein du groupe ».

le Marion Dufresne à Port Jeanne d'Arc Photo (c) Jean-Michel Bergougniou


Pour mémoire, les TAAF sont propriétaires du Marion Dufresne et l'utilisent pour le ravitaillement régulier - quatre fois par an - des bases australes (Crozet, Kerguelen, Saint-Paul-et-Amsterdam) et ponctuellement des îles Eparses. En dehors de ces rotations logistiques, le navire était jusqu’ici affrété par l'Institut polaire Paul Emile Victor, qui le met à disposition de missions scientifiques. A partir de 2018, ce sera l’Ifremer qui prendra la suite de l’IPEV.

Le navire a effectué un important chantier de jouvence en 2015, qui devrait permettre de prolonger son exploitation jusqu'en 2035.



le Marion Dufresne à Crozet Photo (c) JM Bergougniou

LE GROUPE LOUIS DREYFUS ARMATEURS 
Le Groupe LOUIS DREYFUS ARMATEURS (LDA) est, depuis plus de 160 ans, un Groupe familial français de services et de transports maritimes.

Capable d'offrir à ses clients de la chaîne d’approvisionnement des vracs secs un éventail complet de prestations, LDA est un des principaux acteurs mondiaux du transport et de la logistique. Opérateur portuaire inventif, LDA est le partenaire idéal pour l’innovation logistique partout dans le monde.
Grâce à une diversification stratégique menée depuis la fin des années 90 vers les activités maritimes à forte valeur ajoutée et grâce à l'excellence du pavillon français, LDA propose également aujourd'hui à ses clients des solutions maritimes industrielles sur mesure.
LDA est un armateur totalement intégré, disposant de tous les services allant de la conception des navires aux opérations maritimes menées par ses propres équipages.




Présent dans le monde entier avec près de 1600 collaborateurs navigants et sédentaires et disposant d'une soixantaine de navires, le Groupe est organisé autour de deux divisions :

Division Vrac : transport de vracs secs dans le monde avec LD BULK, transbordement en mer et logistique portuaire de vracs avec LD Ports & Logistics, SLM (particulièrement en Indonésie) et ALBA (Inde).
Division Marine Industrielle : pose et réparation de câbles sous-marins (en partenariat avec ALCATEL-LUCENT SUBMARINE NETWORKS), installations et protection de câbles sous-marins et services dédiés aux énergies marines renouvelables avec LOUIS DREYFUS TRAVOCEAN; transport de colis lourds et spéciaux avec LD SEAPLANE pour le compte d'AIRBUS), recherche sismique.


Nos services intégrés nous permettent également de proposer des solutions maritimes sur-mesure et de répondre aux exigences de nos clients dans les domaines suivants :

Gestion de projets et ingénierie financière
Constructions Neuves & ConversionsGestion de FlotteQHSE
le Marion Dufresne à Port Jeanne d'Arc Photo (c) JM Bergougniou


sources :

http://www.taaf.fr/IMG/pdf/appel_a_candidatures_ship_management_md2.pdf
http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/shipping/28373-cma-cgm-perd-larmement-du-marion-dufresne

24 avr. 2017

Y en aura pour tout le monde Sultanat d'Oman Gauthier Toulemonde Timbre Magazine Timbropresse

Y en aura pour tout le monde Sultanat d'Oman

Gauthier Toulemonde a récidivé. En 2013, il était parti sur une île déserte en Indonésie avec un chien et de quoi répondre à ses mails professionnels (il dirige un magazine sur la philatélie). À Oman, où il peut faire plus de 40ºC sous la tente en pleine journée, le défi du télétravail est poussé à son paroxysme.

Les plis des souscriptions viennent d'arriver...

Âgé de 58 ans, le PDG de Timbropresse (qui édite Timbres Magazine) habite à Saint-André-lez-Lille. Le 8 octobre 2013, il était parti vivre sur une île déserte au large de Sumatra pendant 40 jours pour faire, déjà, la promotion du télétravail. Il est parti début mars au sultanat d’Oman, au sud de la péninsule arabique : après plusieurs jours à dos de dromadaire avec un guide, il s’est installé loin de tout, en plein désert, avec deux ordinateurs (dont un de secours), des panneaux solaires, un téléphone satellite, une tente, du riz, des dattes, beaucoup d’eau... et Slooki, une chienne rencontrée dans un campement. Il en est à la moitié de son séjour de quarante jours.





à mi-parcours et malgré les moments magiques, ce n’est pas facile. « Mon ordinateur, que j’avais déjà en Indonésie, a presque littéralement fondu. »

Pour faire la promotion du télétravail, Gauthier Toulemonde, 58 ans, est parti à Oman (au sud de l’Arabie saoudite) avec deux panneaux solaires, un téléphone satellite (qui nous a permis de l’interviewer), une connexion Internet et deux ordinateurs. Plusieurs fois par jour, l’Andrésien se connecte à sa boîte mail pour répondre à la rédaction de Timbres Magazine. « Je me lève à 5 h et je me couche à 23 h. Entre 10 h et 15 h 30, c’est l’enfer, à cause de la chaleur. Et le vent, quand il y en a, abrutit complètement. »

Il a vécu, la semaine dernière, un gros moment de découragement, et cru qu’il allait rentrer plus tôt que prévu. « Il faisait plus de 40 ºC dans la tente. Ce qui m’a convaincu de rester, c’est la découverte de nos facultés d’adaptation, physiques et mentales. Comme sur un bateau, je fais des quarts, des siestes de courte durée. J’avais peur de manquer d’eau : j’en consomme maintenant moins de 3 litres par jour. Je ne mange plus le midi. Mon corps s’est adapté, j’ai changé de comportement, sans ressentir de fatigue. »




Gauthier Toulemonde est suivi à distance par un médecin urgentiste suisse. « Je lui ai demandé par mail si je pouvais boire l’eau qui avait chauffé dans les bouteilles en plastique. Il est très réactif. J’ai pu boire du thé sans faire bouillir d’eau », plaisante-t-il.
Depuis notre dernière interview, sa voix est moins assurée. « La fatigue », dit-il. Vu le prix du téléphone satellitaire, il n’appelle pas sa famille, et ne peut plus utiliser Skype. « Je ne me sens pas seul, juste coupé du monde. »
Quand le moral va, Gauthier Toulemonde cite sur sa page Facebook Théodore Monod et Saint-Exupéry, raconte la fugue de sa chienne Slooki, photographie les mirages ou la pleine lune. « Le soir, je marche beaucoup dans les dunes, pour décompresser. C’est spectaculaire. » Parmi ce qui lui manque le plus, il y a la mer et, confesse-t-il, « un plat de moules-frites, avec un verre de rosé ».



www.webrobinson.fr





Le sultanat est un trait d’union entre l’Inde et l’Afrique. Pays montagneux entouré de sable et d’eau il s’illumine des éclats d’azurs de l’Océan Indien sous le soleil d’Arabie. Dans ce milieu désertique qui couvre 70 % d’Oman, les contrastes sont saisissants. A l’intérieur de massifs montagneux on trouve d’étonnantes taches de couleurs au vert émeraude dans la fraîcheur des wadis, des oueds qui irriguent les luxuriantes palmeraies… La magie opère dans cet Orient où pousse l’arbre à encens. Le désert y est inexpugnable, ponctué de djebels escarpés et de dunes rouges et blondes
Sources 

La voix du nord 

http://www.webrobinson.fr/?page_id=634

23 avr. 2017

Des tortues pour Mité Diego Garcia BIOT Bristish Indian océan Territory

Des tortues pour Mité  Diego Garcia BIOT Bristish Indian océan Territory

En ce jour d'élections en France, je vous propose de parler d'un territoire héréditaire qui se transmet par le trône...  Ce Royaume s'étend de Gibraltar au Canada, au Chagos , à Saint-Hélène, aux Malouines, Pitcairn, Caimans, Iles Vierges, Ascension, Tristan d'Acunha et même Akrotiri et Dhekelia enclave sur l'île de Chypre.

En préparant une éventuelle escale d'un bâtiment de la Royale sur les territoires de sa gracieuse majesté Elizabeth II, j'ai pris contact avec les services postaux de Diego Garcia BIOT.



Mais c'est où allez-vous me demander? 

Diego Garcia est situé dans le centre de l'océan Indien, dans le sud-est de l'archipel des Chagos dont il constitue les terres émergées les plus méridionales


C'est une poussière d'îles possession de sa Royale majesté au sud de l'Inde.


Diego Garcia est un atoll de l'archipel des Chagos, dans le territoire britannique de l'océan Indien, un territoire britannique d'outre-mer.



L'île principale de l'atoll, appelée elle aussi Diego Garcia, accueille une base militaire britannique louée à l'armée américaine. Les installations comprennent un aéroport, des hangars, des locaux techniques, des habitations et autres infrastructures civiles ainsi qu'un port en eaux profondes aménagé dans le lagon
J'ai donc passé commande au Postmaster General de la poste de Diego Garcia. 



Je dois admettre que les délais furent assez longs pour avoir le retour des timbres  (via Singapour) mais quel joie. Déjà l'enveloppe porte un timbre tortue. Ca c'est pour Mité de Brest me dis-je...



Sur une très belle enveloppe premier jour (FDC pour les british citoyens) l'emblème de Diego Garcia soutenu par deux tortues... Tient me suis-dit encore un truc pour Mité (toujours de Brest même)



Et puis un très beau dépliant sur l'édition 2016 des timbres sur les tortues (encore pour Mité me redis-je)



Le seul problème avec les citoyens de sa (plus très) gracieuse majesté, c'est qu'ils parlent anglais même dans les BIOT. Le dépliant parle de Tortues, des 58 iles de la réserve naturelle, des 640 000 km carré (square) ( mais pourquoi pas des miles carrés, les distances en GB sont encore en miles)
On apprend aussi que le Contrôle des pêches possède un vaillant vaisseau (MPA troll vessel)


Si vous voulez en savoir plus et lire l'imprimé, cliquez sur les images pour les agrandir.





Le Postmaster de Diego Garcia, très civil, sur cette base militaire, m'adresse un petit mot sur papier à entête (toujours avec les tortues, ce sera pour la Dame de Brest me re-re-dis-je)? Il espère que je serais satisfait et que je ne manquerais pas de visiter son site www.biotpostoffice.com    que je m'empresse de vous proposer de découvrir (pour sa gracieuse Majesté, ses tortues, ses requins et ses avions de la R.A.F. 



Fort satisfait, je continue mes investigations... et je tombe sur des requins et la Reine d'Angleterre. God save the Queen me dis-je en pensant aux Sex Pistols 


God save the queen
The fascist regime
They made you a moron
A potential H bomb
God save the queen
She's not a human being
and There's no future
And England's dreaming

Mais à celui de nos Saint-Cyriens... Madame la Comtesse de Brinon et Jean-Baptiste Lully qui, pour célébrer la guérison du Roy atteint d'une fistule anale opérée avec réussite composèrent ce motet. L'hymne britannique doit donc beaucoup au trou du C.. du Roi.


God save our gracious Queen,
Long live our noble Queen,
God save the Queen !
Send her victorious,
Happy and glorious,
Long to reign over us,
God save the Queen !



Donc parmi les requins se trouvait une autre enveloppe de ER (Elizabeth Regina) venant de fêter ses 90 ans... Et oui Elle fait mieux que la Reine Victoria. 
Allez soyons People à propos de sa majesté ... La Reine pratiquerait régulièrement le GIN TONIC 
Elizabeth II est reine d'Angleterre depuis plus de soixante ans. Agée de 90 ans, elle semble être encore en très grande forme. Quel est son secret de longévité ? Selon le Business Insider, la boisson ne serait peut-être pas étrangère à cela... Vous l'ignorez peut-être mais la reine est une grande amatrice de gin. Si bien qu'elle en consomme quotidiennement...
Chaque jour avant son déjeuner, Elizabeth II boit un gin avec du Dubonnet, un vermouth, avec du citron et des glaçons. Elle s'accorde également un verre de vin pendant le repas. Le soir, c'est un Martini sec que la reine boit. Elle termine la journée avec une coupe de champagne avant de se coucher. Mais on ajoute à cela, lors des dîners ou événements mondains, les coupes qu'elle boit pour accompagner ses invités. Selon le Business Insider, la reine boit en moyenne 42 unités d'alcool par semaine. Mais cela n'est rien comparé à sa mère, encore plus amatrice de gin, qui a vécu jusqu'à 101 ans...

En savoir plus : http://www.ohmymag.com/reine-d-angleterre/voici-la-quantite-d-039-alcool-que-boit-la-reine-d-039-angleterre-chaque-jour_art106612.html
Copyright © Ohmymag

Mais là, on est bien loin des "tortues à Mité "


CORYMBE 136 EV Jacoubet avril 2017 Afrique de l'Ouest Golfe de Guinée

CORYMBE 136 EV Jacoubet golfe de Guinée


Le 21 février 2017, le Patrouilleur de haute Mer (PHM) Enseigne de vaisseau Jacoubet a appareillé de Toulon pour un déploiement de trois mois dans le golfe de Guinée pour le 136ème mandat de la mission Corymbe.

Après deux jours de mer marqués par des conditions météorologiques soutenues, le bâtiment a embouqué le détroit de Gibraltar au lever du jour passant ainsi sous le contrôle opérationnel du commandant de la zone maritime Atlantique.



Le patrouilleur de haute mer Enseigne de vaisseau Jacoubet a officiellement pris à Dakar le flambeau de la mission Corymbe 136 le 1er mars 2017, par le TOA (Transfer Of Authority) avec le Commandant l’Herminier, son homologue brestois. C’est en effet ce masque africain qui symbolise la quasi-permanence des unités françaises dans la région au travers d’une transmission physique du fameux masque à l’occasion de la relève.

L’Enseigne de vaisseau Jacoubet a pu également participer aux périodes d’instruction opérationnelles (PIO) au profit des marines des pays dans lesquels le bâtiment a fait escale : d’abord en Guinée avec des conférences et exercices sur les opérations de visite à bord de bâtiments suspects, la police des pêches, la lutte contre les incendies à bord, la manœuvre et enfin la médecine de combat. Ensuite, c’est au Sénégal qu’ont eu lieu des entraînements communs à la plongée opérationnelle.



Prochaine étape au Cameroun pour des instructions sur la conduite nautique, la réalisation d’un audit électrique, une initiation à la soudure et une instruction en mécanique de propulsion.




Le 4 avril, le patrouilleur de haute mer Enseigne de vaisseau Jacoubet a appareillé de Cotonou, au Bénin, afin de reprendre sa patrouille opérationnelle dans le golfe de Guinée. La présence du patrouilleur brésilien P121 Apa dans la zone a offert aux deux marines une nouvelle occasion de conduire un PASSEX (exercice d’interaction entre deux unités) avec les marines alliées présentes en Afrique.


Le Jacoubet a fait route dès son appareillage à la rencontre de l'APA afin de conduire une série d'exercices. Après un contact par radio VHF (very high frequency) permettant d’affiner les détails, les deux unités ont réalisé un SCOTTEX (communications en morse à l'aide des projecteurs "SCOTT") et quelques manœuvres de navigation rapprochée avant que l'Apa reprenne sa route vers le Ghana pour sa prochaine escale.


Depuis son arrivée en zone Corymbe, le Jacoubet profite de chaque occasion pour conduire des exercices de coopération avec les marines alliées présentes dans le golfe de Guinée. Après un PASSEX avec les dragueurs de mine canadiens, HMCS Moncton et Summerside, et l'échange de ce jour, la prochaine étape sera l'intégration du patrouilleur espagnol Vigia à l'exercice NEMO (Navy’s Exercice for Maritime Operations) 17.3 qui se déroulera entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire du 1er au 5 mai.

Ouistreham cencinquantenaire de la naissance de Charcot Calvados Normandie

Ouistreham cent-cinquantenaire de la naissance de Charcot Calvados 


La plage de débarquement de Sword Beach englobait la commune de Ouistreham.

Cette station balnéaire est au débouché du port de Caen-Ouistreham sur le canal de Caen à la mer.


"Notre école se prépare à célébrer cet anniversaire grâce à différentes actions au cours de l'année scolaire dans le cadre du projet CHARCOT et L'ANTARCTIQUE." Ecole élémentaire Jean Charcot

Ce n'est pas la première fois que la Marcophilie navale évoque Charcot. En ce samedi à Paris Carré d'encre, à Calais, et à Ouistreham se sont déroulés les premiers jour du timbre Charcot

http://envelopmer.blogspot.fr/search?q=Charcot

http://envelopmer.blogspot.fr/2013/11/voyage-de-rallier-du-baty-aux-terres.html

Le timbre évoque les voyages polaires du docteur Charcot, la glace, les manchots et Dumont d'Urville, le Pourquoi-Pas? 

Premier jour le Samedi 22 avril 2017 Oblitération illustrée 1er jour à 


Ouistreham (Calvados) à La Grange aux Dîmes, de 9h30 à 18h, place Lemarignier, 14150 OUISTREHAM, 

à Calais (Pas-de-Calais) au Forum Gambetta,de 10h à 18h, 23 boulevard Gambetta, 62100 CALAIS et 

à Paris au au « Carré d'encre », de 10 h à 18 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS









"Je m’appelle Rita et je suis la mascotte de l’école Jean CHARCOT à OUISTREHAM. J’ai été choisie car le Commandant CHARCOT et son équipage ont recueilli mon ancêtre sur son fameux bateau, le « POURQUOI PAS ? ». Ils lui ont donné à manger et ça lui a plu, elle ne voulait plus quitter le bateau ! Alors ils l’ont gardée et l’ont baptisée Rita. Au moment du naufrage du « Pourquoi Pas ? », près des côtes islandaises, le commandant a ouvert la cage dans laquelle on l’avait installée et lui a ainsi rendu la liberté. C’est ainsi que je puis vous raconter cette histoire aujourd’hui"  Ecole élémentaire Jean Charcot



Vente générale le Lundi 24 avril 2017
Valeur faciale : 1,30 €
Affranchissement de la lettre prioritaire pour le monde jusqu'à 20g
Souvenirs philatélique Dimensions totales 60x25 mm

Emis à 42 000 exemplaires




« J’ai cherché à lui donner à manger, mais n’ai obtenu de résultat que lorsque j’ai eu l’idée d’ouvrir une boîte de saumon. Alors elle a dévoré et, avec une propreté inouïe, ne retournait à l’assiette que lorsqu’elle avait enlevé les morceaux qui s’é- taient éparpillés. »
Jean –Baptiste CHARCOT 
Cité dans Jean-Baptiste CHARCOT Pionnier des Mers Polaires Serge KAHN - Editions Glénat






Ça y est ! Après un long périple, je suis arrivée en ANTARCTIQUE ! Grâce à mon parrain Bruno LIMOUZY, j’ai d’abord pris l’avion et fait une escale à Singapour. Je me trouve maintenant à la base CONCORDIA, une base scientifique franco-italienne, et je peux découvrir le fantastique paysage blancbleu qui s’étend autour de la base. J’ai fait la rencontre de nombreuses mascottes qui, comme moi, découvrent ce continent et le font découvrir à de nombreux élèves ! J’espère vous donner des nouvelles prochainement. A bientôt !




http://www.etab.ac-caen.fr/apiedu/ecole-charcot/